VAR : pas tous logés à la même enseigne

Ce week-end, Monaco a encore pris un carton rouge, suite à l’intervention de la VAR. En cause, un tacle non maîtrisé de Jovetic, qui s’est terminé sur la cheville du Niçois Lusamba. L’arbitre avait mis un carton jaune, mais Clément Turpin, en charge de la vidéo, l’a appelé pour qu’il en change la couleur.

Le lendemain, dans l’affiche Lille – lyon, c’est au tour de Tousart de commettre un geste similaire, et de poser ses crampons sur la jambe du Lillois Renato Sanches. Là encore, l’arbitre de la rencontre (Benoit Bastien) a sorti un avertissement. Là encore, le lyonnais Clément Turpin était préposé à la VAR… mais cette fois, il n’est pas intervenu !

Pour Monaco, cette saison, ce n’est pas la première fois que ce cas de figure se produit (Fabregas contre lyon, Jemerson face à Nîmes, Bakayoko à Nîmes…). Pour l’ol, regardons comment ces gestes, ou des fautes aussi dangereuses, ont été sanctionnés :

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Edd dit :

    J’avais oublié Turpin qui s’excuse de mettre le jaune à traoré en précisant qu’il était obligé 😁😁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *