OL – Nice 2008 : miracle ou honteux scandale ?

Les Niçois aussi ont droit à leur vol de référence. A gerbe-land, alors qu’ils menaient 2-0, ils ont subi un coup-franc de Junignot pour une vilaine chute du susnommé, un but hors jeu validé, et un #PenaltyPourLyon venant sanctionner une main totalement involontaire de Vincent Hognon, le ballon ayant rebondi sur sa cuisse avant d’effleurer sa main au cours d’un tacle. On peut aussi ajouter une exclusion sévère, histoire d’assurer les 3 points aux lyonnais.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *