L’ol parmi les grands d’Europe ?

Ce soir, lyon va jouer une demi-finale de Ligue des Champions, ce qui ne lui était arrivé qu’une fois en 24 saisons européennes. C’était déjà contre le Bayern de Munich, après avoir écarté les Girondins de Bordeaux à la faveur d’une interprétation différente de la règle de la main dans la surface, selon que ça soit un lyonnais ou son adversaire qui la commette.

Alors, doit-on désormais considérer l’ol comme un « grand d’Europe » ? Si c’était le cas, pourquoi parlerait-on d’exploit à avoir éliminé une Juve décimée et une équipe de City épuisée qui les a pourtant étouffés ? Rappelons que cette victoire est la seule des lyonnais en match officiel depuis le 1er mars (pour 4 défaites, dont une aux #PenaltyPourLyon)…

Ou devrait-on simplement admettre que l’ol est arrivée première dans un concours de circonstances favorables. La crise du covid lui a permis de retrouver un effectif au complet et en pleine forme, pendant que les adversaires qu’elle a rencontré jusqu’à présent multipliaient les matchs tous les 3 jours et les blessures.

La Juventus de Turin a joué 14 matchs du 12 juin au 1er août, pour 6 victoires, 3 nuls et 5 défaites (dont les deux matchs précédent le retour de Ligue des Champions). Contre lyon, les Italiens déploraient des absences de poids comme celles de Chiellini, De Sciglio, Khedira, Douglas Costa et même Dybala (entré 5 minutes en jeu avant de se reblesser…).

Manchester City semblait légèrement plus en forme au moment d’affronter l’ogre lyonnais. En championnat, ils restaient sur 3 défaites lors des 1 matchs joués du 17 juin au 26 juillet, dont une élimination en coupe d’Angleterre face à Arsenal. Côté blessé, seule l’absence d’Agüero était à signaler, mais il s’agit de leur meilleur joueur, un peu comme si on enlevait Neymar au PSG ou les décisions arbitrales favorables aux lyonnais…

On pourrait aussi parler de « la meilleure équipe du monde », le Barça, à qui le Bayern vient d’infliger une humiliation historique… Les Catalans venaient d’enchaîner 11 matchs du 13 juin au 19 juillet, dont une défaite et 3 nuls qui lui ont coûté le titre en Liga. Au niveau des absences, c’est le covid qui a handicapé les Blaugranas.

Le Bayern, adversaire des lyonnais ce soir, comme tous les clubs allemands, a repris et terminé son championnat plus tôt. Les Bavarois ont joué et gagné 11 matchs du 17 mai au 4 juillet, soit un match tous les 4 jours en moyenne. C’est donc ce soir que l’on verra ce que vaut réellement l’équipe de l’olympique lyonnais. Bonne chance à eux !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *