Manchester City – OL : toujours dans le même sens…

On se souvient tous du #PenaltyPourLyon qui a permis à l’ol de se qualifier aux dépens de la Juventus, au bénéfice du pénalty marqué à l’extérieur. L’arbitre avait estimé que Aouar avait été déséquilibré suite à un contact (que les images en super zoom ne permettent pas de voir…) avec la jambe d’un défenseur. (voir ici)

Face à Manchester City, les lyonnais ont repris l’avantage sur un but validé par la VAR, malgré une position de hors-jeu de Toko Ekambi (on peut effectivement la juger « passive », même si on a souvent vu des décisions inverses), mais surtout une faute de Dembélé, le buteur, qui fait trébucher le défenseur en lui marchant sur le pied, ce qui lui permet de partir seul au but…

Alors, l’issue du match n’aurait peut-être pas été changée si ce but avait été refusé, mais on ne comprend toujours pas comment il a pu être validé…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *