Strasbourg – OL : un match référence

Dans ce choc du bas de tableau à Strasbourg, ce sont les lyonnais qui se sont imposés, de peu (2-3), mais avec une partition arbitrale parfaite : 3 pénaltys « oubliés » pour Starsbourg, 2 ou 3 cartons rouges non sortis pour des gestes non maîtrisés, et une ouverture du score validée malgré un hors-jeu (aucun révélateur…) suite à une bourde du gardien alsacien. Rudi Garcia et ses hommes (dont Ruddy Buquet) tiennent leur match référence !

Concernant les non exclusions lyonnaises, nous nous étonnons que l’arbitre soit devenu soudainement clément, alors que la trentaine de cartons rouges sortis depuis le début de saison nous avaient laissé penser que les consignes étaient à la sévérité…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *