Votez pour le geste de l’année !

La saison a été longue, éprouvante, mais remplie de moments inoubliables. Si lyon n’a pas gagné beaucoup de matchs, ils ont quand même montré qu’ils étaient un club à part, capable du meilleur, comme du pire ! Quel est le geste de l’année, selon vous ?

Face au Benfica, sur la terre de ses ancêtres, Anthony Lopes a montré qu’il était un grand gardien. Il rentre dans la légende avec ce dégagement de grande classe.

Fernando Marçal a eu une influence importante sur les mauvais résultats de son équipe. Il les a laissé terminer le match sans lui à 3 reprises cette saison. Zoom sur le carton rouge pris, dans le brouillard, face à Nice.

Les lyonnais sont toujours dans les mauvais coups, et les bagarres générales sont régulières dans leurs matchs. On aurait pu se souvenir de celle qui a éclaté face à Nantes en coupe de France, mais on a préféré celle de Leipzig, ponctuée par le doigt de Marcelo.

Marcelo qui a été exemplaire cette saison, puisqu’il a n’a été exclu dans aucune rencontre. Il faut dire que sa manière de défendre est à montrer dans les écoles de football. Retour sur un geste d’anthologie face à Nice.

Si Marçal a marqué 2 fois contre son camp cette saison, il peut en vouloir à Anthony Lopes de lui avoir enlevé le triplé. Face à Strasbourg, le défenseur aurait pu marquer le CSC du siècle, si son gardien ne s’était pas jeté sur le poteau pour le sortir…

Aouar est le symbole de cette impunité lyonnaise. Au delà de ses tacles et tampons qui auraient valu 6 mois de suspension à un joueur monégasque, on se souviendra des mots fleuris qu’il a adressés à l’arbitre de Metz – lyon, sans être inquiété.

This poll is no longer accepting votes

Quel est le geste de l'année, selon vous ?
25 votes
VoterVoir les votes

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *