Metz – OL : des infections ? c’est les lyonnais…

Frédéric Antonetti était remonté après la défaite des ses protégés contre ceux des arbitres. Peut-être parce que ses joueurs n’ont pas fait ce qu’il fallait pour battre des lyonnais meilleurs techniquement. Mais sûrement parce que le comportement de ses adversaires énerve tout le monde, match après match, depuis des années…

Dans notre résumé, vous trouverez :
Le coup de gueule d’Antonetti
Le pénalty pour Metz qui aurait dû être retiré
Les fautes sifflées d’un côté (surtout quand il n’y a rien),
mais pas de l’autre (surtout quand c’est dans la surface)
Marcelo qui s’en sort sans rien malgré une obstruction volontaire sur le pénalty, et une agression sur le rouge messin
Pas de carton pour les lyonnais, même pour un « coup d’épaule Amavi » 🤷‍♂️
Les sorties kamikaze de Lopes, qui n’a heureusement réussi qu’à se blesser tout seul
Le geste de Cherki, qui, si on regarde bien, penche à gauche avant de se redresser pour ne pas louper le genou… du grand art !

La conclusion de Tony Chapron dans le CFC est sans appel : « les joueurs travaillent la proprioception, et quand on travaille la proprioception, on sait où on met son pied ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *