Une chance d’Europe qui s’envole…

Dans cette finale de coupe de la Ligue particulière, car jouée plusieurs mois après la date programmée initialement, l’ol voulait s’imposer pour décrocher un ticket européen. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils y ont mis les ingrédients : des semelles qui traînent, de l’anti-jeu et quelques bourre-pif, tout ça en toute impunité.

A 12 contre 11, les lyonnais ont tenu le 0-0 jusqu’aux #PenaltyPourLyon. Rafael a même dû s’employer à la dernière minute pour anéantir grossièrement une occasion manifeste de but. Sa faute commence à la limite de la surface de réparation, mais se termine bien à l’intérieur. La VAR, tenue par Benoît Hamel a fait fi de la règle et n’a pas signalé de pénalty contre l’équipe du grand patron.

Qu’à cela ne tienne. Il était écrit que les hommes de Rudi Garcia ne remporteraient pas cette dernière coupe en bois de l’Histoire. Ils ont été battus par la seule formation qui obtient plus de pénaltys qu’eux en France (parce qu’elle passe son temps dans la surface adverse). Il leur reste à gagner la Ligue des Champions !

Bilan du match :2 cartons jaunes pour l’ol, contre 5 au PSG, et un carton rouge à 15 secondes de la fin. Voici le résumé des fautes lyonnaises dans ce match :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *