Nantes – OL : une première victoire rassurante

Après 3 journées, les lyonnais ne comptent que 2 petits points. Le premier acquis par miracle grâce à la maladresse des Brestois. Le second obtenu avec l’aide de l’arbitre face à de valeureux Clermontois. Et quand on voit le niveau affiché par Marseille et Nice, on se dit que la concurrence va être rude cette saison pour les places européennes. D’autant plus que Monaco, Lille et Rennes ont leur carte à jouer.

Mais l’ol garde un avantage indéniable sur ses adversaires : l’arbitrage qui la favorise ! Et qu’on ne nous traite pas de paranos, car les faits sont encore là après le match de ce vendredi : pourquoi les lyonnais ont-ils le droit d’attaquer en tirant le maillot ou en faisant obstruction, alors que toute action dangereuse dans l’autre sens sera stoppée par un coup de sifflet suite à une grossière simulation lyonnaise ?

Pourquoi, pour des actions comparables (voire identiques), les Nantais ont pris des cartons jaunes, et pas les lyonnais ? Observez d’ailleurs le mouvement du pied nantais sur la dernière action, qui prouve bien qu’on peut éviter la cheville adverse si on le veut

Sans oublier ces deux bourre-pifs de Da Silva, digne successeur de Marcelo, qui lui auraient chacun valu une exclusion s’il portait un autre maillot. Et ça aurait été #PenaltyPourLyon sans discussion pour le premier si ça avait été dans l’autre surface, étant donné que sa faute se termine à l’intérieur

On constatera surtout que l’ADN lyonnais reste bien la recherche du #PenaltyPourLyon, comme nous l’a prouvé Aouar avec ce plongeon grotesque que Monsieur Brisard n’a pas jugé bon de sanctionner d’un avertissement pour simulation… Les arbitres ne sont-ils pas au courant, depuis le temps ???

Donc oui, cette victoire nous rassure : non pas sur le niveau de l’ol, mais sur la fidélité du corps arbitral qui ne les a pas abandonnés…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *