Proprioception : l’arme fatale des lyonnais

La saison dernière, nous vous avions expliqué pourquoi le geste de Cherki, qui avait écrasé la jambe du gardien messin Oukidja, n’était pas involontaire comme la plupart des observateurs pouvaient le penser. C’est Tony Chapron dans le CFC qui avait évoqué la notion de proprioception : « quand on travaille la proprioception, on sait où on met son pied », disait-il.

La proprioception c’est « la capacité, consciente ou inconsciente, de connaître la position exacte de son corps et de chacun de ses membres sans faire appel aux cinq sens habituels » (Wikipedia). En d’autres termes, c’est la faculté de savoir où poser son pied pour faire mal à l’adversaire, ou comment le laisser en suspension dans l’air pour faire croire qu’on a été touché.

Cherki, pur produit de l’académie lyonnaise de triche, est d’ailleurs très fort dans ce domaine (voir ici, ou encore ici). Mais on a vu ce dimanche que Dembélé avait également fait d’énormes progrès ces dernières années. En voici l’illustration :

Pour le dernier match de la saison 2018-2019, Dembélé se jette grossièrement dans la surface : bon, ça suffit pour obtenir un nouveau #PenaltyPourLyon dans la course au podium, mais c’est quand même très voyant…

Quelques mois plus tard, le geste est mieux maîtrisé, et le pied reste bien en suspension dans l’air. Il n’y a aucun contact, mais le carton jaune est sorti à l’encontre de son adversaire.

Quelques matchs plus tard, Dembélé obtient un nouveau #PenaltyPourLyon face à Nice, alors qu’à aucun moment sa cheville n’est accrochée par le défenseur : il tombe tout seul, en laissant sa jambe en extension derrière lui pour donner l’illusion.

Et donc ce dimanche, Dembélé arrive au sommet de son art et parvient à obtenir un #PenaltyPourLyon après 3 minutes. Là non plus, il ne semble pas y avoir de contact, et la manière dont il tombe montre de toutes façons que ce n’est pas le pied du défenseur qui le fait trébucher.

Il serait temps que les arbitres lisent ce livre afin de ne plus tomber dans le panneau…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *