OL – Lens : circulez, y a rien à VAR…

L’ol a battu Lens et creuse l’écart avec ses concurrents en tête du classement. Rien d’incontestable dans ce match, mais quelques faits de jeu litigieux, qui tournent encore exclusivement dans leur sens.

  • Un seul carton jaune pris, pour un tacle non maîtrisé d’Aouar : ce n’est pas scandaleux, mais on a vu plusieurs rouges pour le même type de geste cette saison.
  • Un but validé malgré une position de hors-jeu de Cornet : ça peut se justifier, même si le lyonnais est bien à la lutte avec un défenseur, dans la zone du but, tout au long de l’action
  • Et un #PenaltyPourLyon : ça se siffle, mais on voit bien que le gardien lensois a joué et touché la balle, pendant que le lyonnais s’empale volontairement sur lui avant de se laisser tomber. Dommage de ne pas avoir voulu regarder la vidéo…

Mais une bonne opération passe aussi par des contre performances des adversaires, et là aussi les décisions arbitrales les ont bien arrangés.

  • A 0-2, Lille n’a pas obtenu de pénalty pour une main angevine, et à 1-2, en tout début de seconde période, un but leur a été refusé pour une main invisible sur les images. C’est fâcheux que la VAR ait été en panne juste à ce moment-là…
  • A Marseille, Montpellier a égalisé sur une action entachée d’un hors-jeu de Delort, qui réalise une feinte pour laisser passer le ballon vers le buteur. Il s’agit d’un geste technique, donc il est regrettable que Stéphanie Frappart ait considéré que ça n’était pas une action de jeu…
  • Et à Saint-Etienne, la « dream team » Turpin (qui a remplacé Abed au pied levé) / Hamel / Bastien a « oublié » 2 pénaltys. Un de chaque côté, comme ça on ne dira pas qu’ils sont malhonnêtes, juste qu’ils sont très mauvais !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *