PSG – OL : l’équipe la plus maladroite de Ligue 1

Nous laisserons aux observateurs aguerris le soin d’analyser les raisons techniques de la victoire lyonnaise à Paris. Nous nous contenterons d’admettre qu’ils ont été supérieurs dans le jeu aux champions de France. Il nous faut par contre mettre en avant certains éléments, occultés par les spécialistes, comme les absences côté parisien, préjudiciables après avoir joué deux fois en ligue des champions cette semaine.

Nous rappellerons aussi rapidement que les lyonnais ont fait le plein de confiance, au gré des points volés ces dernières semaines. Pour ce qui concerne l’arbitrage, le choix du duo de choc Bastien Turpin laissait présager du pire. Mais force est de constater qu’ils n’ont pas eu besoin de dégainer les cartons rouges rapides pour les Parisiens ou les #PenaltyPourLyon cadeaux.

Ils ont quand même été très conciliants avec les cow-boys du Rhône, qui ont plusieurs fois laissé traîner les crampons sur les jambes parisiennes, sans recevoir le moindre avertissement (un seul carton en 90 minutes). Si ce n’est verbal pour Paqueta, après 5 minutes, ce qui ne l’a du coup pas empêché d’enchaîner les mauvais gestes tout au long de la rencontre.

Il faut dire que les lyonnais avaient la fâcheuse tendance à chialer et à se rouler par terre à chaque contact, ce qui explique que les Parisiens aient pris 4 fois plus de cartons (logiques) qu’eux dans le temps réglementaire. Ceci leur a aussi permis de gagner de précieuses minutes dès lors qu’ils ont mené 1-0 sur une offrande de Kimpembé.

L’exclusion de Thiago Mendes, au bout du temps additionnel, permet à Bastien de sauver les apparences, même s’il n’avait initialement mis qu’un jaune alors qu’il était idéalement placé, à un mètre de l’attentat. Mais, à ce qu’il paraît, telle la jeune fille agressée en pleine rue parce qu’elle portait une jupe, Neymar serait, selon certains journalistes, responsable de s’être fait littéralement fracasser la cheville

On lit surtout que le tacle de Thiago Mendes était involontaire, et qu’il n’avait pas fait exprès de faire mal. Non, il cherchait juste à bousiller un type, comme Tolisso, Fekir, Ferri ou Lopes l’ont fait plusieurs fois avant lui, en toute impunité… Le Brésilien ne devrait d’ailleurs pas prendre trop cher en commission de discipline, comme Cherki la semaine dernière, puisqu’il s’est excusé sur Insta.

Les Marseillais se consoleront peut-être d’avoir été dépassés au classement par une équipe qui a battu leur pire ennemi, et les Lillois retiendront sans doute que le PSG ne pourra pas compter sur Neymar dimanche prochain (on attend la durée de son indisponibilité, à la veille d’une fin d’année chargée, avec un match tous les 3 jours jusqu’à Noël).

Voici la vidéo des fautes lyonnaises, pas ou mal sanctionnées :

Une chose est sûre : soit c’est l’équipe la plus maladroite du championnat, soit c’est des gros enculés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *