Nice – OL : un drôle de « rééquilibrage »

L’ol retrouve Nice en championnat, et, comme à l’aller, le match se termine à 10 contre 10. Marçal a tout d’abord été éxclu pour avoir annihilé volontairement une occasion manifeste de but, par une faute d’anti-jeu qui s’est terminée dans la surface, mais qui n’a pas valu pénalty. Les lyonnais s’en s’ont longuement pris à Benoit Bastien, mais n’ont pas été avertis.

Plus tard, Marcelo a joué au déménageur sans être inquiété, Rafael a « fait la police » sans prendre de carton, mais Claude-Maurice, victime de la faute, a pris un jaune, et Ounas, coupable d’un geste d’humeur, a été exclu directement par l’arbitre préféré de Jean-Michel Aulas. Il y aura une justice, car les Aiglons s’imposeront malgré tout.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *