OL – Nantes : champions de l’impunité

Voilà, lyon est en tête de la ligue 1 après 17 journées, grâce à une meilleure différence de but que Lille, et à la faveur d’une bonne dizaine de points volés.

Contre Nantes, on a encore vu l’impunité dont ils bénéficient : un seul carton pour une main grossière de Marcelo en début de match, puis plus rien malgré des gestes d’antijeu caractérisés.

Denayer a même eu le droit d’attraper le bras de son adversaire dans la surface, sans être pénalisé, ce qui porte à 12 le nombre de fois où un pénalty a été « oublié » contre l’ol cette saison.

C’était Noël aussi pour Saint-Etienne, pas toujours gâté par l’arbitrage, sauf quand ils rencontrent les concurrents de lyon. Après Lille, c’est Monaco qui a concédé un pénalty « cadeau ». Les Monégasques ont même reçu un carton rouge, sévère dans l’esprit.

Surtout quand on regarde cette compilation des mauvais gestes lyonnais qui n’ont pas valu d’exclusion à leur auteur…

En résumé, l’année 2020 se termine mieux qu’elle n’avait commencé pour les lyonnais, en grande partie grâce à l’arbitrage complaisant. Non pas qu’il ne l’était pas en fin de saison dernière, mais là ils ont vraiment et honteusement mis les bouchées doubles…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *